28 décembre 2008

c'est pas ce soir que je me coucherai tôt

19011393_w434_h_q80

Bon Ok, je valide trois heures c'est long. Alors, je ne suis pas une critique de cinéma mais je vais vous donner mon avis objectif(geeenre je sais, je suis une fan de Baz .. t'as vu, je l'apelle par son petit nom, c'est mon "poto", à vrai dire, j'ai beaucoup (trop) pleuré devant Moulin Rouge, (ok, le mâle sans coeur, pas toi j'ai bien compris que tu pleures juste quand la mazérati(quoi mon orthographe?) de James Bond est ruiné en moins de 20 sec au début de Quantum of Solace (apparté : james si tu passes ici, tes chaussons t'attendent sous le sapin, je suis avec mon amant Hugh, on joue aux milles bornes bien entendu..)) bref, je reviens au sujet principal..
Donc Australia? c'est déjà un pays avec des kangourous.
Ok, on va pas allé bien loin mais écoute quand même ce que Tata Suzanne a à te raconter. Australia, c’est Autant en emporte le vent version Troie, Pearl Harbor, Légendes d’automne, (voire même Retour à Cold Moutain) Petite Maison dans la Prairie, avec un gros budget. (ps je te vois venir toi et tes sarcasmes, j’ai une grande culture cinématographique alors ta gueule)
C’est long, trois heures, tiens toi, et accroche toi si tu n’aimes pas le brassage de clichés romantique, les beaux paysages, ou Hugh.
Si tu es gay, ou que tu es une célibataire qui a besoin (bon ok, chut, on le dira à personne) de ces bons clichés romantiques du baiser sous la pluie, des retrouvailles larmoyantes : ce film est pour toi.
Si tu veux tout simplement voir Hugh se savonner le torse (bon, la toison pectorale, on va y remédier tout de suite, t’inquiète Hugh, j’ai une tondeuse à la maison. Quoi Samson ? Je m’appelle pas Dalila, et avoir trop de poils sur le torse, tue le poil et une partie de ta virilité. Coquinou va !).
Donc, si tu veux voir (voire carement te rincer l’œil sur) l’anatomie de Hugh ( un remix plutôt méga graou de Charles Hingals qui va, on le sait bien, couper du bois..), ce film est aussi pour toi. Abandonne tout idée saugrenue avec lui, il est à moi. Parce que moi, je fais aussi du cheval.
Je te vois douter : c’est une bonne raison. Point. Je reprends. (Nb à toi, James, c’est la crise de la 19aine, ça passera...)
Je comprends pourquoi ce film fait donc l’objet de critiques assez acerbes. Mais moi, je crois que j’aime ça les clichés, je suis une nana, si tu ne l’as pas compris précédemment. Alors oui, mon âme de cavalière en a pris un sacré coup, mon âme de célibataire aussi, et le sex appeal de Hugh a marqué mon esprit. Alors oui, je suis fière d’aimer les films niais, où on pouffe parce que oui, c’est de la tartine niaise de clichés, de scènes stéréotypées, vues et revues, mais je m’en lasse pas. c’est une épopée ce film. Il part loin, va pour ça. Mais j’ai suivi son voyage au cœur de l’Australie.
Ok, le mythe du bon sauvage. Babounda en lévitation sur sa jambe en mode poule d’eau, je valide, c’est niais et complètement tiré par les dreads.
OK, le regard de la mort qui tue à la coup de pression man, qui fige les taureaux, c’est con, mais je valide aussi.
Ok, les cris bestiaux de Hugh sur son cheval, je valide aussi. Ok, je valide la propagande pour la firme mango. Mango mango (toi qui t’es caché pour voir le film, tu comprendras) Ok, je valide même Nullah et ses chansons plus qu’énervantes.
Y a des ratés aussi.
Par exemple, l’oscillation du film qui s’accélère dès le début, et ralentit d’un coup. Bazzy d’ailleurs, ça reste très obscur le début, avec ces histoires de vachettes têtues, de walkabout, galunah.. Mais, ça reste du Luhrmann, bon un peu long, mais je suis restées bien tranquille sur mon siège. Par contre, faut que tu m’expliques un truc, Bazzy, c’est quoi cette brosse à dent ?
Ne va pas me dire que tu fantasmes sur le sourire ultra bright de Hugh, c’est mon boulot, et celui de sa femme. (oui le mythe s’éffrondre pour toi : je ne suis pas sa femme)
j’t’explique va ! Après s’être savonner le corps, vla t’y pas qui nous sort une brosse à dents jaune fluo.
Bref.
Alors, parce que Hugh a des gros bras à câlins, que Nicole (tiens elle fait aussi partie du casting ? Hugh nous n’avons vu que toi.. ) joue très bien l’anglaise très précieuse, parce que le grand père sort directement d’un cliché national géographic, parce que le méchant à une bonne gueule de méchant, parce que « quoi mango quoi ? », parce qu’une bande son digne de Moulin Rouge, parce qu’il y a des chewals partout et que les paysages vous donnent des frissons, j’ai payé 10€10 (ils se touchent chez UGC….) et que je suis contente de les avoir payer.


Découvrez Calvin Russell!

Et, même s'il est beaucoup plus sexy graou avec sa barbe, je prendrai volontier une part du modèle même sans barbe.

avec / sans
arrêtes de jouer avec mes liens veux tu!

Posté par _MOo_ à 00:43 - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur c'est pas ce soir que je me coucherai tôt

    c'est toi qui te touche a allez voir des films comme ça. En tout cas c'est sympa pour UGC !

    Posté par qboeb, 29 décembre 2008 à 11:18 | | Répondre
  • A vrai dire, le cinéma faisait à la base partie de la culture populaire, c'est à dire accessible à tous.
    Alors oui, je trouve ça abuser qu'une place coûte 10€10, quand on voit le prix d'une place de théâtre.
    Non, je ne trouve pas normal qu'une famille de 4 personnes paye environ 40€ pour 2 heures de film. C'est pas normal non plus d'avoir une putain de carte étudiante qui n'est pas valable le week end, à croire que tout le monde pense qu'on en branle pas une ramée et qu'on va au cinéma toute la semaine.
    Non, je trouve pas ça normal que le cinéma devienne hors de prix, et d'une certaine façon élitiste..
    Je choisis les films que je veux voir,et celui là en faisait parti. Alors oui, je maintiens UGC se touche au niveau des tarifs et OUIII j'aime les films de merde, à l'eau de rose et je m'en fous.Point.

    Posté par Mo, 29 décembre 2008 à 16:14 | | Répondre
  • je n'aurais pas cru que ces films t'intéressent. Dur dur de voir du cinéma sur Paris, les prix sont vraiment prohibitif.

    Posté par panda, 29 décembre 2008 à 19:19 | | Répondre
  • j'aimerais bien savoir comment ils ont traités le sujet colonial...

    Posté par panda, 29 décembre 2008 à 19:21 | | Répondre
  • j'avoue que je suis bon public,je regarde de tout, et j'avais bien aimé la trilogie de Baz Lurhman. c'est bon public, ça restera pas dans les annales de l'histoire du cinéma, mais ça passe, bien qu'un peu long. bref.
    Alors le sujet colonial est.. oublié.
    Je pense que l'Australie,les gardiens des troupeaux, la seconde guerre mondiale, servent juste de fond à cette romance.
    En fait, pour la question coloniale, on va dire qu'il y a les aborigènes qui sont vraiment la reproduction du cliché à la Rousseau du mythe du bon sauvage. Je sais pas si je peux m'avancer sur le sujet, je connais mal l'histoire coloniale australienne, je sais juste que j'ai trouvé que l vision du shaman était très limite voire ridicule.
    C'est ça aussi qu'on peut reprocher au film, puisqu'en fait, il se borne juste à raconter une histoire d'amour. Il se cantonne à ça, sans trop t'apprendre la vie en Australie, ni les coutumes des autochtones. C'est tout.
    Je suis pas une critique du cinéma, j'avais envie de voir ce film, parce que j'avais envie de voir au cinéma le retour de Lurhmann, et peut-être à la fois, une comédie sentimentale à la con, puisque je n'en regarde pratiquement jamais.
    Je ne suis pas branchée comédie sentimentale du genre coup de foudre à noting hill ou meilleures ennemmies, excepté Bridget Jones.
    Mais là,les films à la Lurhman, même s'il réexploite à fond les vieux clichés, je trouve que ça change, on est pas en plein new york, on voyage un peu, c'est beau, et on a pas besoin e réfléchir.
    J'en ai parfois marre du cinéma à la Be Happy, sans action san histoire, j'ai l'impression de relire l'éducation sentimentale. j'ai pas envie de me prendre le chou au cinéma en ce moment, juste rêver un peu, et me marrer (notament Tokyo! et Burn after reading)

    Posté par Mo, 29 décembre 2008 à 22:05 | | Répondre
  • j'ai beaucoup aimé tokyo!, surtout le premier et le dernier court-métrage. Enfin surtout le dernier. Enfin 10€ pour pas se prendre le chouxn et rever ... bon j'arrete j'ai rien dis

    Posté par Panda, 30 décembre 2008 à 10:28 | | Répondre

  • T'inquiète pas, je t'en veux pas. Mais là, en ce moment, j'ai juste envie de m'évader, et ce film m'a permis de m'échapper un peu,de rigoler un peu (j'avoue ) mais bon!
    Tokyo, oui je t'avoue que j'ai aimé les trois courts métrages, franchement, c'était un très bon "film". ^^
    je t'envois un mail dans pas longtemps ^^
    je fais honte au cinéaste.

    Posté par Mo, 30 décembre 2008 à 13:47 | | Répondre
  • t'auras encore plus honte si tu savais les deux films que je viens de voir :B

    Posté par Mo, 30 décembre 2008 à 13:47 | | Répondre
  • Megan Fox Naked gehjfrgghh

    megan fox jenifer's body, medium haircuts magan fox megan fox leggings in jennifer's body
    kim kardashian and reggie bush sex, kim kardashian banged kim kardashian fake
    taylor swift posters, fifteen lyrics taylor swift untouchable taylor swift
    hanah montana coloring pages, lyrics to nobody's perfect by hannah montana curly hannah montana wig
    read harry potter for free online, harry potter legos watch full harry potter 6 the movie
    cruise to greece and egypt, cruise line from lihue to sandiego tom cruise vanity fair cover
    justin bieber with a dolphin, justin bieber one time accoustic justin bieber common denominator lyrics
    britney spears close up, britney spears hot skinny britney spears now
    megan fox anorexic, megan fox hacked pics jennifer body + megan fox pics

    Posté par ViageahPergam, 19 mars 2010 à 22:42 | | Répondre
Nouveau commentaire